3 garanties indispensables pour son assurance habitation

3

Une couverture habitation multirisque regroupe l’ensemble des garanties essentielles permettant de profiter de la protection la plus complète. Ce type de contrat permet à l’assuré de protéger son habitation et ses biens à la suite d’événements dus aux aléas de la vie. Il permet également de couvrir sa responsabilité civile et celle de ses proches.

Qu’est-ce qu’une couverture habitation ?

La couverture habitation a pour but de protéger le patrimoine familial. Il permet à l’assuré de protéger sa maison et les biens qui s’y trouvent. Elle est obligatoire pour les locataires, y compris les locataires de logements meublés et les copropriétaires. L’obligation de souscrire pour les copropriétaires se limite à la garantie responsabilité civile envers le logement collectif, les voisins et tiers, et les éventuels locataires. La couverture habitation couvre principalement les dommages aux biens, la responsabilité civile de l’assuré et la responsabilité civile « vie privée ». Il faut savoir que certains contrats prévoient des clauses spécifiques en cas d’absence prolongée du domicile. En cas de non-respect de ces clauses, l’indemnisation des sinistres peut se voir réduite.

Les garanties responsabilité civile, des risques locatifs et des dommages aux biens

La garantie responsabilité civile est obligatoire pour les locataires d’un logement non meublé et les copropriétaires. Elle prend en charge les tiers victimes du sinistre survenu dans le logement assuré. Elle peut être activée en cas d’incendie ou de dégâts des eaux. Quelques exclusions sont toutefois associées à ce type de contrat, telles que les dommages causés volontairement à autrui ou les dommages causés par un animal considéré comme dangereux. On retrouve également la garantie des risques locatifs prenant en charge les sinistres causés aux tiers et affectant directement l’immeuble en général. Cette garantie est mise en œuvre en cas d’incendie, de dégât des eaux ou d’explosion sans possibilité d’étendre ces risques. La garantie de dommage aux biens permet à l’assuré d’être pris en charge pour la perte, la dégradation, l’altération ou la casse de ses objets personnels. Lors de la souscription, l’assuré peut choisir son mode d’indemnisation : en valeur d’usage ou en valeur à neuf.

La garantie vol

À la suite d’un vol ou d’un cambriolage, l’assuré est pris en charge par son assurance habitation grâce à la garantie vol. En revanche, certaines conditions sont exigées par l’assureur pour être indemnisé. Il arrive que les compagnies d’assurance demandent à la victime de fournir des preuves liées au vol et au cambriolage. Cela peut être des traces d’effraction, de violence, d’escalade d’un mur ou de l’utilisation de fausses clés. De plus, les assureurs sont susceptibles de demander le renforcement de la sécurité de la maison en installant un système de télé ou de vidéo surveillance, un système d’alarme, une porte blindée, un système de détection d’effraction, des volets anti-intrusion ou encore des barreaux pour ceux qui habitent en ville. Généralement, ces mesures de sécurité vont servir de conditions de garantie. Les maisons dépourvues de système de sécurité spécifié dans le contrat ne pourraient pas profiter de la garantie vol.

La garantie événements climatiques

Également appelée « garantie tempête et autres événements climatiques », cette garantie couvre les biens contre les dégâts causés par le vent, la grêle et la neige. Les dommages liés aux tempêtes, aux cyclones, à la pluie, aux ouragans, à l’humidité qui s’est infiltrée dans la maison, et autres types d’événements climatiques sont directement couverts par cette garantie. Il est important de faire la distinction entre cette garantie et celle liée aux catastrophes naturelles. Elle est devenue obligatoire depuis 1990, modifiant au passage l’article L122-7 du Code des Assurances. Les sinistres causés par les événements climatiques doivent être déclarés à l’assureur dans les 48 heures qui suivent.

[do_widget id=custom_html-8]